Arabic English French

     La biotechnologie de l’environnement est l’intégration des sciences naturelles et du savoir-faire de l’ingénieur dans l’utilisation d’organismes, de cellules, ou de leurs parties et analogues moléculaires, en vue de l’obtention de produits ou de services en application à la protection de la qualité de l’environnement ou à l’assainissement de celui-ci.

Compétences à acquérir par la formation

 

- Acquisition de compétences en matière de prise de décision quant au choix des méthodes ou processus d’élimination des xénobiotiques à partir des différents milieux. Acquisition de connaissances et de compétences pour être en mesure de choisir les techniques adéquates suivant les situations de pollution et les caractéristiques du milieu.

- Maitrise des méthodes d’analyses physico-chimiques des eaux et des sols afin d’être en mesure de choisir les techniques de traitement des eaux et des sols en fonction des caractéristiques du milieu et d’évaluer leurs performances en aval.

- Acquisition de connaissances et de compétences pour la définition, le développement, l'utilisation et le contrôle des bioprocédés en matière de traitement des eaux potables et usées, des sols pollués et de traitement des déchets.

- Connaissance des différentes lois nationales et internationales en matière d’environnement ainsi que les conventions internationales signées par l’Algérie, en vue d’appliquer les techniques de biotechnologie environnement dans un cadre légal.

 

Organismes et institutions étatiques :

  • Inspections régionales de l’environnement.
  • Directions de l’environnement de Wilaya.
  • l’Office national de l’assainissement (ONA) qui a sous sa direction 130 stations d’épuration.
  • Agences nationales d’assainissement des eaux (ANAE).
  • Agences nationales des déchets (AND).
  • Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).
  • Centre national de développement des ressources biologiques (CNDRB).
  • Centre national des technologies de la production propre (CNTPP).
  • Centre National de recherches en Biotechnologies de Constantine (CRBT).
  • Centre National d’analyses physico-chimiques.
  • Agence nationale des ressources hydriques

Entreprises privées :

SAIMEX Algérie, Techn-eaux, Water Service Africa, Hydro-traitement, SUEZ Environnement, AMEDIC Sarl, SNC-Lavalin Algérie, Groupe AMENHYD, SGS-Alger, SATEIG.