Arabic English French

Atelier de Génie des Procédés

 

Destiné aux étudiants de 5ème année (Master en Biotechnologie de l’Environnement et Biotechnologie Microbienne)

 

 

Partie 1 : Méthode Dynamique De Mesure De Transfert D’oxygène   En Eau Claire

Partie 2 : Traitement De Déchets Chimiques

Partie 3 : Traitement Physico-Chimique Coagulation Floculation Décantation

Partie 4 : Filtration Gravitaire Sur Sable

 

Membres de l’équipe :

-Pr. BOUHELASSA Mohammed                 

-Dr. ZERROUKI Souhaib                                     

-Mme. MAHFOUF Esma                                     

-Melle. FERROUDJ Nawal                                 

 

 Partie 1 : Méthode dynamique de mesure de transfert d’oxygène en eau claire 

La mesure de l’oxygène dissous est primordiale dans les milieux de culture aérobie afin de s’assurer que la quantité disponible est suffisante pour la croissance microbienne. Elle est nécessaire également pour évaluer les performances d’un fermenteur en matière d’oxygénation.

Il est connu que la résistance au transfert d’oxygène de la phase gazeuse vers la phase liquide est localisée surtout dans le film liquide séparant les phases gaz et liquide. Plusieurs techniques sont disponibles pour mesurer la quantité d’oxygène dissous. L’une des plus utilisée est la méthode dynamique en eau claire.

 

 

Partie 2 : Traitement de déchets chimiques

Elimination du Fer par oxydation à l’eau de Javel

Introduction

Souvent les métaux lourds sont présents dans les eaux de rejets industriels ou dans les eaux brutes destinés à la préparation des eaux potables. Pour éliminer ces métaux on fait appel souvent à l’eau de javel ; pour sa simplicité de mise en œuvre et son coût.

L’un des principaux métaux présent dans ces eaux est le fer sous différentes formes. Le but de cet atelier est d’utiliser un montage pilote pour éliminer le fer sous forme d’ions ferreux présent dans une eau synthétique par de l’eau de javel commerciale.

Objectif :

La manipulation proposée consiste à dépolluer une eau contenant des ions ferreux (Fe2+), en effet ; leur élimination est nécessaire surtout dans la production d’eaux potables car leur présence peut avoir un impact sur le goût et la couleur de l’eau.

Le traitement se déroule en 4 étapes :

                                               -réaction d’oxydation des ions ferreux

                                               -précipitation

                                               -décantation

                                               -filtration 

 

Partie 3 : Traitement physico-Chimique coagulation floculation décantation

Parmi les techniques de séparation liquide solide, on distingue la coagulation floculation décantation, c'est un processus physico-chimique d'élimination des matières en suspension de taille colloïdale, ce processus est mis en œuvre lors de la production des eaux potables ou dans le traitement des eaux usées lorsque la charge polluante en MES et DCO est élevée. 

Le principe consiste à précipiter à l'aide des réactifs chimiques les solides minéraux en suspension dans les eaux ainsi que les particules colloïdales difficiles à éliminer par simple épuration mécanique. 

L'objectif de cette manipulation est de réaliser ce traitement physico-chimique dans une unité pilote (en mode continu) pour réduire la turbidité d'une eau polluée.

 

 

Partie 4 : Filtration Gravitaire sur sable

  -Principe :

La filtration gravitaire est une opération dont le but est de séparer des matières solides ou liquides (phase dispersée) sous forme de suspension présentes dans une phase continue (liquide ou gazeuse).

La filtration consiste à faire passer la phase continue contenant la suspension à travers un milieu filtrant adéquat capable de retenir par action physique, ou plus rarement chimique, les particules en suspension. Le milieu filtrant peut être constitué par des particules solides, pouvant être déposées sur un support qui peut être, selon les cas, des feuilles de papier spécial, des tissus, des toiles métalliques, du sable, des gravières.

Cette technique est assez souvent utilisée dans la production d’eaux potables ou dans le traitement des eaux de rejets. Suivant le degré de pureté de l'eau à obtenir, la filtration intervient en général après l’opération décantation.

Le but de cet atelier est l’élimination sur un pilote de filtration de particules de CuSO4 présentes dans l’eau après leur précipitation sous forme d’hydroxyde Cu(OH)2  puis filtration sur un filtre à sable